Le Graffiti-tricot

Le GRAFFITI-TRICOT

Le Graffiti-tricot ou encore « tricot urbain » est une nouvelle forme d’art qui utilise le tricot, le crochet, ou d’autres techniques utilisant du fil pour embellir la ville. Né en 2005 aux États-Unis à l’initiative de Magda Sayeg, la pratique s’est ensuite largement diffusée, notamment en Europe.

Transformer l’ordinaire en extraordinaire !

Le « Graffiti-tricot » investit la rue en utilisant et en recouvrant le mobilier urbain de fil : bancs, escaliers, ponts, mais aussi des éléments de paysage naturel comme les troncs d’arbre, ainsi que les sculptures dans les places ou les jardins. Cette pratique artistique permet de donner une touche surprenante aux paysages urbains, en transformant l’ordinaire en extraordinaire. 

Cette forme d’art m’a beaucoup interpellé et au fil du temps j’ai réalisé seule ou en collectif des événements des plus colorés : 

 

LA RUE TRICOTÉE, dans le cadre du Marché de Noël de Lévis en 2012.

 

LE SENTIER TRICOTÉE, dans le cadre du Symposium de Land Art 2013.

 

LA MAISON TRICOTÉE, dans le cadre des journées de la Culture 2014. Voir le lien:http://www.lafabriqueculturelle.tv/capsules/2388/journees-de-la-culture-christine-boutin-saint-charles-de-bellechasse

 

 

LES ARBRES TRICOTÉS, sur le bord de la piste cyclable en face de la Maison natale de Louis Fréchette, en 2015